French poetry translated into English.
Poésie britannique et irlandaise traduite en français.

Two new poems every other month, available online and as a typographic poster.
Deux nouveaux poèmes tous les deux mois, en ligne et sous forme d’affiche typographique.

(instagram  ·  newsletter)

Chanceux

Alarme, Wayne Holloway-Smith
Je n’arrêterai jamais tout à fait
de te regarder grandir sur ton vélo dans Vauxhall Park
tes coudes égratignés un peu trop en avant
tes genoux nus qui font un travail de titan pour te propulser droit devant
il pleut un peu et je pense
aux crocodiles qui dans mon rêve m’avalaient
tout endormi tôt ce matin
il y en avait tant que je ne pouvais pas les compter
ils me poursuivaient dans mon petit bateau en bois
qui avait dérivé pas si loin mais trop loin
et à te voir grandir maintenant
à cette distance
toutes mes tristesses sont des chances
si nombreuses que je ne pourrais pas les compter
elles continuent d’avancer
en ce moment précis
toi sur ton vélo doré
c’est une fête
c’est une très petite fille avec mon visage
c’est moi qui me sens très vivant
c’est que je peux encore voir depuis cette distance
ces tristesses
avançant en rang vers mon bateau ridicule avec ses rames
et quelqu’un peut-être toi chante
et les crocodiles
un millier de dents sur l’eau froide ce soir


Wayne Holloway-Smith

...habite à Londres. Il a publié trois recueils : Alarme (Bloodaxe, 2017), L’amour moins l’amour (Bloodaxe, 2020) et Homards (Makina Books, 2022).

...lives in London. He has published three collections: Alarum (Bloodaxe 2017), Love Minus Love (Bloodaxe 2020) and Lobsters (Makina Books 2022).

 

My Plan

Maël Guesdon
And from the moment my plan understood that each time it did something stupid, it would be asked to copy, in the future tense and in the negative form, the aforementioned stupid thing, my plan very scrupulously chooses the stupid things it does in order to copy stupid things it deems interesting enough to be copied. After all, it is only then that it is asked to write. It’s when it knows it will be forced to conscientiously copy what it shouldn’t have done (or indeed to take up, word after word, what it shouldn’t have said) that it finds enough motivation to do some stupid things that are worth doing. One must dig deep inside oneself to find the flexibility required to link together the pleasure of doing or saying something stupid and the joy of repeating its exact contrary. Perhaps one should even try, ideally, to find inspiration for their gestures or their sentences in the mere prospective desire to invert them. It is a manner of gymnastics to which my plan wholeheartedly complies, a kind of yoga that takes up and deforms, through a series of stretches, the prescriptive logic according to which the texts it prefers are written, for they keep repeating the same idea until exhaustion. Sometimes until exhaustion of the idea when it hasn’t been well chosen, other times until exhaustion of the plan itself when it succeeds.
						


Maël Guesdon

...lives in Paris. He has published three books: Sorgue (La Crypte 2013), Even (Corti 2015) and My Plan (Corti 2021).

...habite à Paris. Il a écrit trois livres : Sorgue (La Crypte, 2013), Voire (Corti, 2015) et Mon plan (Corti, 2021).

#2 — 11.22

Download the current issue / Télécharger le numéro en cours.

#...


Canal’s issues are available to download above as high-res typographic posters that can be printed. A copy of each issue is printed on fine art paper and given to the National Poetry Library in London and the Centre international de poésie Marseille.

Canal is edited by Stéphane Lambion and all texts are translated by him.


Les numéros de Canal sont disponibles ci-dessus au téléchargement sous la forme d’affiches typographiques haute résolution que les lecteur·ices peuvent imprimer. Un exemplaire de chaque numéro est imprimé sur beau papier et donné au Centre international de poésie Marseille et à la National Poetry Library de Londres.

Canal est éditée par Stéphane Lambion et toutes les traductions sont de lui.

Despite the geographical proximity, French readers are unfamiliar with contemporary poetry from the United Kingdom and Ireland—quite the contrary of poetry from the USA, which is widely read in France thanks to some major writers (Dickinson, Plath…) and to the tireless work of Emmanuel Hocquard who launched a book series in 1989 dedicated to contemporary USA poetry. Similarly, Canal is meant to be a bridge over the Channel: Canal’s purpose is to let French readers discover some of the best poetry written today in the United Kingdom and in Ireland—and in exchange, to let English-speaking readers glimpse some of the finest French poetry.

Malgré la proximité géographique, le lectorat français a une connaissance limitée de la poésie contemporaine britannique et irlandaise – contrairement à la poésie états-unienne, très largement lue en France grâce à quelques figures majeures (Dickinson, Plath…) et au travail d’Emmanuel Hocquard qui a lancé en 1989 une collection dédiée à la poésie contemporaine états-unienne. Animée d’un esprit analogue, Canal a vocation à être un pont par-dessus la Manche : le but de Canal est de permettre au public français de découvrir le meilleur de la poésie qui s’écrit aujourd’hui au Royaume-Uni et en Irlande – et en échange, de permettre au public anglophone d’entrevoir une partie de ce qui s’écrit de meilleur en France à l’heure actuelle.

© Canal. Tous droits réservés. Site fait à la main en mer entre Calais et Douvres à l’été 2022.
© Canal. All rights reserved. Website handmade at sea between Calais and Dover in the summer 2022.