French poetry translated into English.
Poésie britannique et irlandaise traduite en français.

Two new poems every other month, available online and as a typographic poster.
Deux nouveaux poèmes tous les deux mois, en ligne et sous forme d’affiche typographique.

(instagram  ·  newsletter)

Mon corps est une forêt

Charnière, Alycia Pirmohamed
Il y a un visage dans les arbres –

J’ai perdu une langue
                        au pied du bouleau     édenté.

Même le pin a appris comment s’évanouir
quand le vent
            dépose un secret.

Un pays est né conscient de ce que veut dire
hésiter.

Un pays perdu est fait par ses filles

et la honte commence comme une graine
                                           qui fleurit pérenne
                                   au fil des générations.

Les clous de girofle gardent le chai amer –      pour chaque croix
sombre

je demande pardon

                           parce que je ne pouvais pas lire la recette
inscrite dans l’écriture nette de ma grand-mère.

J’ai ajouté de la cannelle          de l’anis en poudre            pente
de montagne

                   et trop de Canadas
coupés en quatre –

une fois j’ai regardé un cerf mulet déployer ses membres
et disparaître

                   dans le halo des arbres

avec la brume qui se délovait à ses talons      un fantôme
qui l’invite

entre ses limites assouplies.

Dans le sang de chaque migrant
          il y a une carte qui pointe vers la maison         ce corps

est une ode aux paysages disséminés
qui ont perlé mon cou

avec des poils
noirs     et     acérées, rugueuses,

des aspirations.
                        Demandez-moi le souvenir que j’ai d’elle –

Pas un visage     mais un mouvement
            les jambes bondissant en un sursaut de vert boréal.

Un nuancier de couleurs
            en forme de pays perdu.

Une fille     c’est-à-dire     une disparition
héritée

            à travers la coupure d’un rêve.


Alycia Pirmohamed

...est chercheuse à l’université d’Édimbourg. Son opuscule Charnière est paru chez ignitionpress en 2020. Alycia a publié ce mois-ci son premier recueil long, Une autre façon de diviser l’eau.

...is a researcher at the University of Edinburgh. Her pamphlet Hinge was published by ignitionpress in 2020. Alycia published this very month her first book-length collection, Another Way to Split Water.

 

The Shape of My Forest

The Hand of the Hand, Laura Vazquez
The first morning of my life,
the wasp came into my mouth.


Then,
I felt the skins
twist on my stomach.


I felt my face
fix itself to my eyes,
stick to my tongue,
cling to my teeth.


Then,
I felt the hair
bind to my head,
I coated, recoated, the shape
of myself.


Then,
I felt the bushes
in my stomach,
the foxes in my breasts,
the octopuses in my neck,
the nettles,
the gravel.


I felt the volcano.


Then,
I felt the thorns
and the brambles.


I felt the forest.


The meadows of my stomach.


Then,
I sat down
and night came upon me.
And night came and faced me.
And night broke my eyes.


Then,
I lay down
and night stayed silent.


Laura Vazquez

...lives in Marseille. Her first book, The Hand of the Hand, was published by Cheyne in 2014. Since then, Laura published a novel, The Perpetual Week, as well as a personal anthology, You Are Less and Less Real.

...habite à Marseille. Son premier livre, La Main de la main, est paru chez Cheyne en 2014. Depuis, Laura a notamment publié un roman, La Semaine perpétuelle, et une anthologie personnelle, Vous êtes de moins en moins réels.

Poster #1

Poster

A high-res typographic poster with the current issue’s poems is available to download and can be printed.
Two copies of each issue are printed on fine art paper and given to the National Poetry Library (London) and the Centre international de poésie Marseille.

Une affiche typographique haute résolution avec les poèmes du numéro en cours est disponible au téléchargement et les lecteur·ices sont libres de l’imprimer.
Deux exemplaires de chaque numéro sont imprimés sur beau papier et donnés au Centre international de poésie Marseille et à la National Poetry Library (Londres).

 

Canal

Despite the geographical proximity, French readers are unfamiliar with contemporary poetry from the United Kingdom and Ireland—quite the contrary of poetry from the USA, which is widely read in France thanks to some major writers (Dickinson, Plath…) and to the tireless work of Emmanuel Hocquard who launched a book series in 1989 dedicated to contemporary USA poetry. Similarly, Canal is meant to be a bridge over the Channel: Canal’s purpose is to let French readers discover some of the best poetry written today in the United Kingdom and in Ireland—and in exchange, to let English-speaking readers glimpse some of the finest French poetry.

Malgré la proximité géographique, le lectorat français a une connaissance limitée de la poésie contemporaine britannique et irlandaise – contrairement à la poésie états-unienne, très largement lue en France grâce à quelques figures majeures (Dickinson, Plath…) et au travail d’Emmanuel Hocquard qui a lancé en 1989 une collection dédiée à la poésie contemporaine états-unienne. Animée d’un esprit analogue, Canal a vocation à être un pont par-dessus la Manche : le but de Canal est de permettre au public français de découvrir le meilleur de la poésie qui s’écrit aujourd’hui au Royaume-Uni et en Irlande – et en échange, de permettre au public anglophone d’entrevoir une partie de ce qui s’écrit de meilleur en France à l’heure actuelle.



Canal is edited by Stéphane Lambion and all texts are translated by him. You can make a donation to support this project—whatever the amount, it will be much appreciated.

Canal est éditée par Stéphane Lambion et toutes les traductions sont de lui. Vous pouvez faire un don pour soutenir ce projet – quel qu’en soit le montant, un grand merci à vous.

© Canal. Tous droits réservés. Site fait à la main en mer entre Calais et Douvres à l’été 2022.
© Canal. All rights reserved. Website handmade at sea between Calais and Dover in the summer 2022.